Guilde Dofus Jiva
 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Japon

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
nemu
Roxor (9)
Roxor (9)


Niveau :
200 / 200200 / 200
Nombre de messages : 8748
Age : 28
Localisation : Bordeaux
Date d'inscription : 19/07/2008
Points : 13438

MessageSujet: Re: Japon   Lun 28 Mar - 9:08

Tout est irradier, les composants venant du japon son irradier. Il y a une usine d'assemblage de pièces de voiture qui reçoit ces pièces du japon, les employés ne veulent plus travailler car les pièces présentent une forte radioactivité. On peux en conclure que la radioactivité sera partout vu que le japon importe ces produits un peu partout.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://wreck-souls.lolforum.net
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Japon   Lun 28 Mar - 10:03

Faut aller se fournir en Chine.

Le japon va perdre en puissance mondiale ou tout du moins va mettre beaucoup de temps avant de se refaire, et de recommencer à fournir un peux partout.
Revenir en haut Aller en bas
Docteur-Crewz
Roxor (9)
Roxor (9)


Niveau :
200 / 200200 / 200
Nombre de messages : 862
Age : 24
Localisation : Sur ma chaise
Date d'inscription : 16/10/2010
Points : 3157

MessageSujet: Re: Japon   Lun 28 Mar - 19:54

Et c'est pas fini la centrale merde encore me semble, puis de toute façon tant qu'il seront borné a vouloir gardé les centrales nucléaire... en attendant tout est radier eau, objet, Poisson... bref Faut arrété les centrales nucléaire c'est cette merde qui nous tuera!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
nemu
Roxor (9)
Roxor (9)


Niveau :
200 / 200200 / 200
Nombre de messages : 8748
Age : 28
Localisation : Bordeaux
Date d'inscription : 19/07/2008
Points : 13438

MessageSujet: Re: Japon   Jeu 31 Mar - 10:31

Alerte maximum à la centrale de Fukushima, où les taux d'iode en mer ne cessent d'augmenter atteignant ce matin un taux 4385 fois supérieur à la norme. Elle sera démantelée, affirme ce matin le Premier ministre japonais. Hier, la Criirad a décelé de l'iode 131 dans les eaux de pluie en France. Mardi, la découverte de plutonium dans le sol du site nucléaire avait déjà relancé la crainte d'une catastrophe écologique. Des experts d'Areva appelés en soutien sont arrivés au Japon où, à120 km de Fukushima, une autre centrale atomique inquiète désormais ses riverains. [Vidéos]

7H30. La centrale de Fukushima sera démantelée
Le Premier ministre japonais, Naoto Kan, affirme ce matin que la centrale nucléaire accidentée de Fukushima devait être démantelée, lors d'un entretien avec le chef du Parti communiste nippon.

7H07. Radioactivité : presque toute la Chine touchée,"sans gravité"
Presque tout le vaste territoire chinois enregistre des niveaux de radioactivité "extrêmement faibles" et ne présentant pas de risques sanitaires.

5H34. Fukushima: l'iode radioactif en mer en hausse, 4.385 fois supérieur à la norme
Un taux d'iode radioactif en hausse, 4.385 fois supérieur à la norme légale, a été mesuré dans l'eau de mer prélevée à 300 mètres au sud de la centrale nucléaire accidentée de Fukushima (nord-est du Japon).
Ce taux d'iode radioactif était 1.250 fois supérieur à la norme samedi, 1.850 fois supérieur dimanche, puis avait chuté en début de semaine avant de nettement rebondir mercredi, à 3.355 fois la norme légale.

5H15. Tokyo n'envisage pas d'élargir dans l'immédiat la zone d'évacuation
Les autorités japonaises ne prévoient pas dans l'immédiat d'élargir le périmètre d'évacuation de 20 km autour de la centrale accidentée de Fukushima.

2H11. "Minuscules" traces d'iode radioactive dans du lait aux Etats-Unis
L'analyse par l'Agence fédérale des médicaments et des produits alimentaires (FDA) et l'Agence de protection de l'environnement (EPA) d'un échantillon de lait prélevé le 25 mars à Spokane dans l'Etat de Washington (nord-ouest) montre de "minuscules" traces d'une radioactivité d'iode 131 plus de 5.000 fois inférieure au niveau qui déclencherait une intervention de la FDA.

MERCREDI 30 MARS

17 h. L'Unsa Education demande à Juppé de suspendre la réouverture du lycée de Tokyo
Inquiète pour ses personnels du lycée franco-japonais de Tokyo, l'Unsa Education a demandé à Alain Juppé, ministre des Affaires étrangères, de "surseoir" à la décision de réouverture de l'établissement, prévue le 4 avril. Car "la situation à Fukushima s'oriente chaque jour un peu plus vers une catastrophe nucléaire majeure, dont les répercussions sur l'environnement et la santé humaine sont porteuses de risques difficilement mesurables aujourd'hui".

15 h 45. De l'iode 131 dans les eaux de pluie en France
"La Commission de recherche et d'information indépendantes sur la radioactivité (Criirad) a détecté un faible taux d'iode 131 dans l'eau de pluie, dans le sud-est de la France. Un taux, faut-il le préciser, bien en-dessous de celui relevé une semaine après l'accident de Tchernobyl dans notre pays. Toutefois, l'inquiétude demeure quant à l'accumulation de ces doses de radioactivité sur le sol, dans l'eau et dans la chaîne alimentaire". Lire la suite de l'article de notre partenaire Destination Santé

15 h 20. Université de la Terre à Paris : Fukushima s'invite au coeur des débats
"Bâtir une nouvelle société", thème de la quatrième édition de l'Université de la Terre, samedi et dimanche, à l'Unesco, à Paris, s'inscrira dans l'actualité chaude avec l'accident nucléaire de Fukushima. "Ce qui se passe au Japon est tellement caractéristique de ce vieux monde qui est empêtré dans ses problèmes technologiques, climatiques, humains et sociaux. C'est symptomatique de ce monde qu'on ne veut plus", a ajouté François Lemarchand, président de Nature & Découvertes.

14 h. Fukushima : la zone d'évacuation insuffisante selon Greenpeace
"La zone d'évacuation de la population autour de la centrale accidentée de Fukushima devrait être rallongée d'au moins 10 km en raison de la radioactivité", a estimé Greenpeace, qui s'attend à une hausse des cancers dans cette région.

13 h 45. Le nucléaire français n'a pas pris en compte le "cumul" des risques naturels
La sécurité des installations nucléaires françaises n'a, jusqu'à présent, pas pris en compte le risque d'un "cumul" de catastrophes naturelles, comme le séisme et le tsunami qui ont frappé le Japon, vient d'indiquer l'Autorité de sûreté nucléaire (ASN). "A l'évidence, il va falloir qu'on se demande quels retours d'expérience il y a à tirer de ce qui s'est passé au Japon", a indiqué André-Claude Lacoste, président, après avoir présenté au Parlement un rapport sur l'état de la sûreté nucléaire et de la radioprotection en France en 2010. "Nous ne sommes pas nourris de certitudes tranquilles, d'ailleurs qui peut l'être après ce qui vient de se passer ?".

13 h 30. Un court-circuit sans conséquence à la deuxième centrale de Fukushima
Aujourd'hui, un court-circuit s'est produit dans la salle des machines d'un réacteur de la deuxième centrale de Fukushima, mais sans causer de dégâts, a déclaré l'opérateur du site.

13 h 20. Nucléaire : la rencontre ministérielle Suisse-France reportée
La rencontre entre la ministre suisse de l'Energie Doris Leuthard et la ministre française de l'Ecologie Nathalie Kosciusko-Morizet prévue vendredi pour discuter de la sûreté des installations nucléaires est reportée en raison du déplacement de NKM au Japon.

12 h. La radioactivité des bateaux inquiète les ports européens
Un bateau en provenance de Tokyo a été refoulé de Chine, le 21 mars, car il présentait un taux de radioactivité supérieur aux normes. Un exemple qui inquiète les ports européens. Certains, comme celui de Hambourg, exigent que des mesures de précaution soient prises concernant les bâtiments ayant navigué dans les eaux japonaises.

11 h. A 120 km de Fukushima, une autre centrale inquiète
A 120 kilomètres au nord des installations nucléaires en péril de Fukushima, une autre centrale atomique, également frappée par le séisme et le tsunami du 11 mars, inquiète désormais ses riverains, certains envisageant même d'abandonner les lieux. La centrale d'Onagawa, située dans une baie de la péninsule d'Ojika (nord-est du Japon), ne fonctionne plus depuis la double catastrophe, dont elle est sortie avec des dégâts limités et un début d'incendie vite éteint. La société qui l'exploite, Tohoku Electric Power, assure que ses trois réacteurs ne sont pas dangereux. La température du combustible est sous contrôle, insiste-t-elle, et le niveau des rayonnements est "relativement bas".

10 h 20. Nathalie Kosciusko-Morizet au Japon avec le président Sarkozy
La ministre de l'Ecologie Nathalie Kosciusko-Morizet, qui accompagne le président de la République en Asie, restera au Japon de jeudi à samedi pour "recueillir auprès des Japonais leurs besoins".

9 h 30. Le gouvernement ordonne un contrôle de tous les réacteurs nucléaires
Le gouvernement japonais a ordonné ce mercredi un contrôle urgent de tous les réacteurs nucléaires du pays, afin de s'assurer qu'ils ne rencontrent pas un jour les mêmes avaries que celles endurées par la centrale de Fukushima endommagée par le séisme du 11 mars.

8 h 04. Fukushima à la recherche de solutions inédites pour écarter le danger
Pour réduire les émissions radioactives et évacuer des tonnes d'eau contaminée en recouvrant les réacteurs d'une
bâche spéciale ou en utilisant les réservoirs d'un tanker, Tepco batit plusieurs scénarios. Des experts d'Areva sont en route pour Tokyo. Des robots résistant aux radiations et capables de recueillir des informations sur les réacteurs dans des endroits où la radioactivité est trop élevée sont également arrivés des Etats-Unis.

5 h 40. Le P-DG de Tepco hospitalisé
Masataka Shimizu, a été hospitalisé hier soir. Il souffre d'une tension artérielle trop élevée. Critiqué par les médias pour son absence depuis de la début de la crise, M. Shimizu est apparu pour la dernière fois en public le 13 mars.

4 h 18. Fukushima : de l'iode radioactif 3.355 fois supérieur à la norme en mer
Un taux d'iode radioactif 3.355 fois supérieur à la norme légale a été mesuré dans l'eau de mer prélevée à 300 mètres au sud de la centrale nucléaire accidentée de Fukushima.

1 h 08. Les Américains ont donné près de 150 millions de dollars aux Japonais
La Croix-Rouge américaine a déclaré avoir rassemblé 120,5 millions de dollars. 10 millions de dollars ont été envoyés dès les premiers jours à la Croix-Rouge japonaise et 50 millions de dollars devraient être transférés sous peu. D'autres organisations, comme Save the Children, ont levé 24,5 millions de dollars dont 13,9 millions aux Etats-Unis.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://wreck-souls.lolforum.net
nemu
Roxor (9)
Roxor (9)


Niveau :
200 / 200200 / 200
Nombre de messages : 8748
Age : 28
Localisation : Bordeaux
Date d'inscription : 19/07/2008
Points : 13438

MessageSujet: Re: Japon   Jeu 31 Mar - 10:32

Voila ce qui nous attend, toute la planète est touché.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://wreck-souls.lolforum.net
nemu
Roxor (9)
Roxor (9)


Niveau :
200 / 200200 / 200
Nombre de messages : 8748
Age : 28
Localisation : Bordeaux
Date d'inscription : 19/07/2008
Points : 13438

MessageSujet: Re: Japon   Mar 12 Avr - 10:09

Le Japon, secoué mardi par deux fortes répliques, a porté la gravité de l'accident nucléaire de Fukushima-Daiichi à 7, soit le niveau maximal et le même que l'accident de Tchernobyl.

L'accumulation des fuites radioactives est à l'origine de cette réévaluation mais les experts soulignent que les conséquences des deux accidents sont incomparables.

La centrale de Fukushima-Daiichi a été fortement endommagée le 11 mars par un séisme de magnitude 9 et un tsunami qui ont fait 28.000 morts et disparus dans le nord-est du Japon.

Les ingénieurs de Tokyo Electric Power (Tepco), l'exploitant de la centrale, ne parviennent toujours pas à reprendre le contrôle du site.

Deux répliques sismiques ont encore ébranlé le Japon mardi, sans infliger de dégâts supplémentaires à la centrale de Fukushima-Daiichi. Toutes deux étaient de magnitude 6,3 sur l'échelle de Richter.

Un responsable de l'Agence japonaise de sûreté nucléaire et industrielle (Nisa) a expliqué que les niveaux cumulés de fuites radioactives justifiaient de porter la gravité de l'accident à 7, ce qui signifie des effets considérables sur la santé et l'environnement.

Les émissions de particules radioactives en provenance de Fukushima-Daiichi représentent environ 10% de la quantité émise par la centrale de Tchernobyl, en Ukraine, après l'explosion survenue en 1986, a dit la Nisa.

Elles pourraient être finalement plus importantes qu'à Tchernobyl, car elles n'ont toujours pas cessé, bien qu'elles aient diminué considérablement depuis trois semaines.

Selon un calcul préliminaire cité par l'agence Kyodo, l'exposition aux radiations a dépassé le seuil annuel d'un millisievert dans des zones situées à plus de 60 km au nord-ouest de la centrale et à 40 km environ au sud-est.

L'entourage du Premier ministre Naoto Kan a expliqué qu'il avait fallu du temps pour mesurer et estimer le total des radiations émises.

"Même avant cela, nous considérions que c'était un incident très grave donc en ce sens, cela ne changera pas vraiment la façon dont on le traite", a expliqué un responsable.

L'accident de Fukushima-Daiichi était auparavant classé au niveau 5, comme l'accident de Three Mile Island aux Etats-Unis en 1979. Chaque niveau signifie que la gravité de l'événement est 10 fois supérieure au niveau inférieur.

Plusieurs experts joints par Reuters jugent cette réévaluation exagérée et expliquent que l'accident n'a rien à voir avec le désastre de Tchernobyl qui, il y a 25 ans, avait provoqué des rejets radioactifs dans tout le ciel européen.

"On en est très loin. Tchernobyl, c'était terrible. Cela a explosé, il n'y avait pas de confinement et ils étaient coincés", explique Murray Jennex, expert du nucléaire.

"Leur confinement (à Fukushima) a tenu le coup, la seule chose qui n'a pas résisté, c'est la piscine de combustible qui a pris feu", dit ce professeur associé à l'université de San Diego, en Californie.

Un expert de l'université d'Osaka, Kenji Sumita, souligne qu'élever la gravité au niveau 7 "a de graves conséquences diplomatiques".

"C'est dire aux gens que l'accident peut potentiellement poser problème à nos voisins", dit-il. La Chine et la Corée du Sud ont déjà protesté contre le déversement d'eau faiblement radioactive dans l'océan Pacifique, opération arrêtée lundi.

Quelques minutes avant l'annonce d'un incendie sur le réacteur n°4 de la centrale de Fukushima-Daiichi, finalement maîtrisé, l'est du Japon a été une nouvelle fois secoué par une réplique de magnitude 6,3 du séisme du 11 mars.

L'épicentre de ce tremblement de terre a été localisé au large de la préfecture de Chiba, à 77 km au nord-ouest de Tokyo.

Une deuxième réplique a eu lieu quelques heures plus tard, dans l'après-midi au Japon, dans le Nord-Est. Elle a également été mesurée à 6,3.

La centrale de Fukushima-Daiichi a été brièvement évacuée mais, selon Tepco, le niveau de radioactivité sur place n'a pas augmenté et les pompes servant à injecter de l'eau dans les trois premiers réacteurs ont continué de fonctionner normalement.

Tepco peine à reprendre le contrôle du site de Fukushima. Elle injecte de l'azote dans les réacteurs, dont certains ont subi une fusion partielle, pour éviter une trop forte concentration d'hydrogène susceptible de provoquer des explosions qui libéreraient des particules radioactives.

Le déversement d'eau de mer dans les réacteurs, pour éviter une surchauffe du combustible, a en outre entravé les efforts visant à remettre en état de fonctionnement le système de refroidissement de la centrale, pourtant indispensable.

Bertrand Boucey et Clément Guillou pour le service français
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://wreck-souls.lolforum.net
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Japon   Aujourd'hui à 5:26

Revenir en haut Aller en bas
 
Japon
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2
 Sujets similaires
-
» [Hi-tech] Le téléphone portable un phénomène au Japon.
» [TV] Reportage sur le Japon (vidéo).
» Prix et date de sortie au Japon de la 3DS
» Le tueur fou du japon.
» Vidéo/Reportage[Japon Fighting Game]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
WrecK-SoulS :: L'espace détente :: Actualité-
Sauter vers: